Choisissez votre pays :
Cys-control® MÉDICAL > La Canneberge

La Canneberge

La cranberry, appelée également canneberge ou Vaccinium macrocarpon, est une petite baie rouge originaire d'Amérique du Nord, où elle pousse naturellement dans les tourbières, les forêts d'altitude, les mousses des landes tourbeuses, voire les prés sableux.
Cultivée aux Etats-Unis depuis le début du XIXe siècle, elle l'est maintenant dans plusieurs Etats à grande échelle ainsi qu'au Canada.

Cette baie pousse sur un arbrisseau assez comparable à la myrtille. Elle pousse très lentement, a un feuillage persistant, vert foncé. La fleur rose se développe sur les rameaux supérieurs et éclot vers la fin juin. Le fruit qui, vers septembre rougit en se chargeant de pigments actifs, atteint sa pleine maturité environ quatre-vingts jours après la floraison. Cette baie acidulée arrondie, entre 1 et 2 cm de diamètre, se développe sur les pousses verticales issues des tiges rampantes. La plante montre de longues périodes de dormance régulées par les baisses de température et le nombre d'heures d'ensoleillement. Elle a besoin d'un pH acide de 4 à 5 et de beaucoup d'eau. Sa longévité serait de cent ans. Elle résiste à de fortes gelées de -35°C et plus.

culture de canneberge

Parties utilisées

Le fruit frais, séché, sous forme de jus qui peut être déshydraté ou concentré.

Composition

Cette baie est composée de proanthocyanidines de type A (PAC A), qui contribuent à diminuer l'adhésion de certaines souches de bactéries Escherichia coli sur les parois des voies urinaires.

Utilisation

Utilisée par les Amérindiens depuis des siècles pour lutter contre les infections urinaires, Cys-control® MÉDICAL en a fait son ingrédient principal. La canneberge a également fait l'objet de nombreuses études scientifiques.

Autres vertus

(liées aux propriétés anti-adhésives)

Par ailleurs, de nombreuses études ont révélé bien d'autres propriétés de la canneberge. Les pigments de la petite baie ne lutteraient pas seulement contre les bactéries responsables des infections urinaires. Ils pourraient également être utilisés contre les bactéries responsables de la plaque dentaire(1) et contre l'Helicobacter pylori(2), responsable d'une grande partie des ulcères de l'estomac.


(1) Plaque dentaire : Mukherjee M, Bandyopadhyay P, Kundu D. Exploring the role of cranberry polyphenols in periodontitis: A brief review. J Indian Soc Periodontol. 2014 Mar;18(2):136-9. Bonifait L, Grenier D. Cranberry polyphenols: potential benefits for dental caries and periodontal disease. J Can Dent Assoc. 2010;76:a130.

(2) Helicobacter pylori : Matsushima M1, Suzuki T, Masui A, Kasai K, Kouchi T, Takagi A, Shirai T, Mine T. Growth inhibitory action of cranberry on Helicobacter pylori. J Gastroenterol Hepatol. 2008 Dec;23 Suppl 2:S175-80 Zhang L1, Ma J, Pan K, Go VL, Chen J, You WC. Efficacy of cranberry juice on Helicobacter pylori infection: a double-blind, randomized placebo-controlled trial. Helicobacter. 2005 Apr;10(2):139-45.